ÉLISABETH RIOUX DOIT S'EXPLIQUER SUR CERTAINES PRATIQUES COMPTABLES DE SA COMPAGNIE

PAR M-A LAFLEUR
La comptabilité et la fiscalité sont un domaine très complexe. Lorsque vous vous lancez en affaires, il est toujours important d'avoir un comptable expérimenté pour vous aider à rester en règle, ce qui n'est pas toujours facile vu la quantité d'éléments à savoir.

L'influenceuse Élisabeth Rioux roule sa bosse en créant du contenu sur le web, mais elle possède également une compagnie nommée Hoaka Swimwear, qui fonctionne très bien. Un événement qui s'est déroulé l'été dernier a soulevé quelques questionnements.

En effet, lors d'une vente d'entrepôt cet été à Blainville, il n'était pas possible de payer avec une carte bancaire, seulement en argent comptant. De plus, aucune taxe ne figurait sur les factures. À ce moment, Élisabeth avait expliqué que, tel que rapporté par QcScoop:

« Le système ne fonctionnait pas ce matin-là. Et ça va plus vite en payant cash. C'est pour ça qu'on demandait de payer en argent et pas en carte. »


« On l'écrit [l'argent comptant], car on a de trop longues files d'attente (environ 4-5 heures d'attente). Ça va plus vite au moment du paiement quand c'est en argent comptant, car on met des montants ronds. Mais on a toujours la machine avec nous quand même depuis environ deux ans. »


Or, personne ne semble en mesure de retracer une facture de Hoaka qui inclut des taxes. C'est ce qu'ont rapporté des journalistes du Soleil.

Il est important de savoir que toute compagnie basée au Québec et qui fait un chiffre d'affaires supérieur à 30 000 $ par trimestre est obligé de percevoir les taxes sur ses ventes (et peut réclamer les taxes payées sur ses achats), peu importe la devise de vente (Hoaka utilise les $US en ligne). Voici le détail des règles si vous êtes curieux.

Également, il est permis de charger un montant taxes incluses à ses clients, si c'est correctement indiqué dans le commerce ou sur le site Internet en question, ce qui était le cas lors de la vente d'entrepôt (physique) selon
QcScoop
, mais pas sur le site de Hoaka.

La situation provoque des réactions sur les réseaux sociaux, et un des animateurs du podcast Prends un break a adressé la situation sur Instagram:



Il sera très intéressant de connaître la suite des événements dans ce dossier.

Source: QcScoop
pub
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
868 170 followers