FRANÇOIS LEGAULT TROUVE UNE NOUVELLE MESURE POUR DONNER PLUS D'ARGENT AUX QUÉBÉCOIS EN PLUS DES CHÈQUES

PAR KIM VEILLEUX-GAGNON
À la suite du commencement de la distribution des chèques qu'avait promis le premier ministre, François Legault, pour aider les Québécois à faire face à l'inflation qui touche tout le monde présentement, une autre aide serait à venir. Mercredi, lors d'un discours d'ouverture qui se déroulait à l'Assemblée nationale, il souhaitait en faire davantage pour tout le monde et a promis une baisse d'impôts, d'après ce que nous a appris le Journal Métro.

« Dès le printemps 2023, on a promis de baisser les impôts, donc on va baisser les impôts et continuer de remettre de l'argent dans le portefeuille des Québécois », a-t-il mentionné au public.


Il a rappelé aussi ceci:

« À court terme, le ministre des Finances va aider les Québécois avec l'inflation qui est élevée, avec les taux d'intérêt qui sont élevés. On a pris des engagements avec ce qu'on a appelé le bouclier anti-inflation. On va respecter notre parole. Donc au cours des prochaines semaines, les Québécois vont recevoir entre 400 et 600 $. »





Il a enchaîné:

« Les personnes aînées de 70 ans et plus avec un faible revenu vont maintenant avoir un crédit d'impôt de 2 000 $. On va plafonner la hausse des tarifs gouvernementaux des particuliers à 3 %. Et les prestations qui sont versées par le gouvernement vont être indexées. »


Il a insisté sur l'importance d'avoir un budget stable et à la fois généreux.

Ce qui a d'ailleurs fait réagir Québec solidaire, alors que le co-porte-parole du parti, Gabriel Nadeau-Dubois, a eu une entrevue à Radio-Canada avec Patrice Roy et voici ce qu'il a dit:

« Aucune nouvelle annonce pour aider les gens. C'est très décevant parce qu'il nous a parlé de l'Ontario, des inégalités avec l'Ontario. Il ne nous a pas beaucoup parlé des inégalités avec ici au Québec. Du fait qu'en ce moment, dans les banques alimentaires, ce n'est plus des gens sur l'aide sociale qui font la file pour manger, c'est des gens de la classe moyenne, qui travaillent à temps plein et qui ne font pas assez d'argent. »


Il a bien sûr profité de cette occasion pour rappeler à la population les promesses de QS qui ont comme proposition de geler les tarifs gouvernementaux en plus de rétablir le bon sens concernant les coûts du logement.

Et vous, croyez-vous que l'idée de François fera une différence dans nos poches?

Source: Mon Fric
pub
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
868 170 followers