Crédit photo: Instagram @iamhely
30 DÉC 2022 À 9H31
Hélène Boudreau se confie avec transparence à propos de sa carrière et de sa richesse

HÉLÈNE BOUDREAU SE CONFIE AVEC TRANSPARENCE À PROPOS DE SA CARRIÈRE ET DE SA RICHESSE

PAR MELO COTE
Dernièrement, Hélène Boudreau, alias « la fille de l'UQAM » a décidé de faire une séance de questions / réponses (Q&A) sur Instagram, lors de laquelle elle a abordé avec transparence ses sentiments par rapport à sa carrière et sa richesse.

En effet, rappelons qu'après la controverse concernant sa photo de finissante, Hélène a décidé de faire carrière sur la plateforme OnlyFans. Cette décision a été plutôt lucrative, comme le montrent les nombreuses photos et vidéos de ses voyages et de sa grande vie qu'elle publie sur ses réseaux sociaux.

Lors du Q&A, elle a commencé en expliquant qu'elle traversait actuellement un moment plutôt difficile, comme le rapporte Narcity:

« Depuis un mois je pleure presque chaque jour. J'ai eu un genre de wake up call, une révélation intérieure vraiment intense. Depuis, toutes les choses que je voulais ou que je croyais vouloir ne valent plus rien pour moi. C'est dur à expliquer ici. Mes plans de vie ont énormément changé et je ne veux plus être là où je suis, mais je suis prise... »



image


Ensuite, un internaute lui a demandé pour quelle raison elle avait choisi cette carrière, ce à quoi elle a répondu qu'au départ, le but n'était pas de faire carrière sur OnlyFans:

« Au début, je voulais juste économiser un peu de sous pour mon université, mes dettes d'université comme une simple étudiante et je suis tombée dedans à très grande vitesse. Du jour au lendemain ma vie a basculé pour le bien et pour le mal. Je n'ai pas choisi le métier, mais c'est lui qui m'a choisie. »


Un autre internaute lui a alors demandé comment elle pourrait aller mieux, lui proposant une pause des réseaux sociaux, et Hélène a répondu qu'elle consultait présentement un professionnel pour se défaire d'une dépendance aux réseaux sociaux, justement:

« Je suis accro aux réseaux sociaux, je suis accro à l'argent, je suis accro à l'attention... J'ai beaucoup de problèmes. Je vois un psy pour cela. Je ne peux pas prendre de vacances, je vais faire des crises pour travailler, littéralement si je ne travaille pas et que le monde ne travaille pas pour moi, je chicane le monde qui m'entoure. [...] Je suis rendue une image de divertissement et je ne sais pas où est la limite. »


image


La Fille de l'UQAM a également assuré que son amoureux, Jessy Jones, n'a « rien à voir » avec ses états d'âme. Selon elle, c'est quelque chose dont elle a envie depuis déjà longtemps:

« Je crois que j'ai toujours rêvé d'être populaire, d'avoir une Lamborghini, d'avoir de l'argent, d'avoir de belles choses que très peu de monde peuvent s'offrir. L'être humain veut toujours ce qu'il ne peut pas avoir. Quand il l'obtient enfin il se rend compte que [ce] n'est pas le produit final qu'il voulait, mais enjoy le processus pour y arriver. »

« Je n'ai pas pris le temps d'avoir simplement du temps pour enjoy. La pression de tout faire vite avant ses 30 ans », a-t-elle affirmé, toujours tel que rapporté par Narcity
.

Finalement, elle a mentionné que ses priorités pour 2023 sont de voyager beaucoup, passer beaucoup de temps avec son amoureux ainsi que déménager.

Source: Narcity
pub
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
868 170 followers