UNE JEUNE FEMME DE 24 ANS PERD LA VIE DANS LE HACHOIR D'UNE USINE DE FRITES

PAR DAVID LEBOEUF
Jeudi dernier, à Perdizes, au Brésil, une jeune femme de 24 ans a connu une fin affreuse. En effet, la brésilienne au destin tragique s'apprêtait à débuter son quart de travail dans une usine de production de pommes de terre frites, Bem Brasil Alimentos, quand elle a malheureusement trouvé la mort. Cette dernière se rendait à son poste de travail qui consistait à séparer les pelures des pommes de terre. Au moment où elle gagnait son poste de travail, le tapis roulant qui achemine les patates dans le but qu'elles soient transformées était éteint afin qu'elle puisse gagner sécuritairement l'endroit, mais, pour une raison encore inconnue, ce même tapis s'est mis en marche, ce qui a eu pour effet d'entraîner l'employée de l'usine vers le hachoir. Ce fut à cet endroit précis de la chaîne de production où elle rendit son dernier souffle.

Suite à l'incident, la compagnie a affirmé que ses équipements étaient certifiés sécuritaires, mais qu'elle collaborerait volontiers avec les autorités compétentes afin que la lumière soit faite.

Dans un communiqué de presse, l'entreprise a déclaré: « Nous regrettons le décès d'une employée. Conformément à notre politique de sécurité au travail, le processus d'enquête a déjà commencé et a été confié aux instances compétentes. »


La compagnie sud-américaine a réagi avec transparence, mais elle a oublié un point...


La mère de la victime a appris la tragique nouvelle dans les médias, car la direction de l'usine aurait omis de l'en informer.

Source: Grands Titres
pub
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
868 170 followers