Gabriel Nadeau-Dubois prend une grande décision et pose un énorme geste pour les gens dans le besoin

Publié le 8 septembre 2023 à 10h04
PAR MÉLANIE CÔTÉ

Gabriel Nadeau-Dubois a récemment posé un énorme et magnifique geste afin de venir en aide aux gens qui en ont besoin.

En effet, le porte-parole de Québec solidaire a pris l'importante décision d'offrir la totalité de sa hausse de salaire pour lutter contre l'insécurité alimentaire.

Voici ce qu'il a publié sur ses réseaux sociaux:

« Ma décision est prise. Je vais verser la totalité de ma hausse de salaire pour lutter contre l'insécurité alimentaire. Et ça commence par un frigo. Je vous conte ça.


Au début du mois d'août, un organisme de mon quartier m'a annoncé une très mauvaise nouvelle. Le CRACPP, c'est un pilier de La Petite-Patrie. C'est une équipe formidable et des centaines de bénévoles qui aident des milliers de familles à se nourrir, sans jugement et avec le sourire.

Mais cet été, le compresseur de la chambre froide du CRACPP a lâché. Pas de chambre froide, pas de nourriture. Ils se sont tournés vers un programme du gouvernement, mais leur demande a été refusée. Alors ils ont appelé leur député.

Le nouveau compresseur coûte 10 000$. Comme de raison, c'est le montant de ma hausse de salaire de juin à décembre. C'est le premier don que je vais faire. En plus de redémarrer le frigo, j'espère que ça va redémarrer le débat sur la faim qui s'installe au Québec.

Au CRACPP, la demande a doublé depuis la pandémie. Les nouveaux clients des banques alimentaires sont des travailleurs. Beaucoup travaillent à temps plein. Certains attendent des jours sans manger avant de demander de l'aide. Parce qu'ils ont peur de prendre la place de quelqu'un d'autre. Parce qu'il y a toujours des plus mal pris.

Il faut le dire: il n'y a pas de honte à demander de l'aide.

Il faut le dire aussi: les banques alimentaires ont besoin de vos dons. Il n'y a pas assez de bouffe qui rentre dans les organismes comme le CRACPP. Si vous avez du lousse dans votre budget, sachez que vous pouvez faire une grosse différence.

Je termine sur une chose. Un compresseur qui brise, ça se remplace. Aucun don ne peut réparer le contrat social brisé qui force le monde à choisir entre la bouffe et le loyer, entre se nourrir et nourrir ses enfants.

On n'a pas le droit d'accepter ça au Québec. »


Félicitations pour ce superbe geste M. Nadeau-Dubois!

Source: Page Facebook de Gabriel Nadeau-Dubois
10 dernières chroniques
pub
pub
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
895 649 followers