Crédit photo: Facebook Mère Ordinaire Par Bianca Longpré

Une publication de Mère ordinaire concernant sa fille attire les critiques des internautes

Publié le 2 février 2024 à 10h21
PAR MÉLANIE. C
Bianca Longpré, alias la Mère ordinaire, est devenue la cible des internautes dans les derniers jours en raison d'une certaine histoire qu'elle a racontée sur ses réseaux socaux.

En effet, elle a décrit le problème rencontré lors de la sortie scolaire de sa fille, pour aller faire du ski.

Voici son message complet:

« A LIRE JUSQU'AU BOUT 💥J'ai hésité avant d'en parler j'attendais la réponse de la direction. Finalement j'le fais pour que ça change une bonne fois pour toute. Les filles ont le droit d'être respectées et en sécurité à l'école.


Ma fille est allée en voyage de ski avec l'école secondaire de Rosemère, comme l'an dernier.
Avant le voyage j'ai demandé 3 fois à l'école si une femme allait accompagner le groupe. Au bout du 3ème courriel, quelques jours avant le départ et bien sûr le voyage payé, on m'a dit que non, malgré qu'il y avait plusieurs filles.
J'étais inquiète: problème féminin, en cas d'harcèlement ou d'agression maladie etc.
Mais ma fille tenait à y aller.

En revenant ma fille était toute chamboulée. Elle m'a dit que les filles se sont faites sortir de la piscine et amener au bord de la piscine et qu'un prof leur a dit qu'un bikini n'était pas adéquat qu'elles ne pourraient plus se baigner.
Plusieurs commentaires ont été émis par l'enseignant: ''As tu une strap dans poulie toi?''
Des demandes de se cacher. Qu'il y avait des garçons etc.
Nul part avant le voyage c'était inscrit que le bikini était interdit. NUL PART rien sur l'habillement. Et j'aurais capote si on avait dit que le bikini est inapproprié pour une fille.
J'ai mis une photo du maillot de ma fille. Le même bikini que l'an passé au même voyage.

Les filles ont argumenté qu'elles avaient le droit de porter ce qu'elles voulaient et qu'un bikini n'était pas INAPPROPRIÉ.
Tout ça devant les clients de l'hôtel.
Humiliation totale. Se faire demander par un prof de l'école ''As tu une strap dans poulie?''
Plusieurs autres commentaires ont été émis ''Cachez vous un peu!!'' etc
Les filles ont réussi à gagner et se sont baignés.
Ensuite les filles ont appris que les enseignants masculins avaient tous les clefs de leur chambre ''au cas où'' et qu'ils allaient être juste dans le corridor avec les clefs pour les surveiller au cas où 🤯
Heeeee y'a une réception si vous avez besoin des clefs!!!!! Imaginez ma réaction quand j'ai appris ça.

Pourtant, l'an passé un agent de sécurité patrouillait les corridors des gars et des garçons afin d'éviter que des jeunes partent en cavale.
J'ai vérifié auprès de plusieurs profs du secondaire et jamais les profs n'ont la clef des élèves, encore moins les hommes les clefs des jeunes filles. Imaginez ce qui peut arriver
Mettons qu'en 2024 on le sait ce qui peut arriver!
Avant de sortir cette affaire j'ai vérifié auprès d'autres jeunes/parent.
Évidemment c'est ce qui est arrivé.
J'ai écrit à la direction, comme d'autres parents.
J'ai mis des bouts de la réponse du directeur.
J'capote 😑

En plus j'ai appris qu'à l'école, seule avec un membre du personnel les filles ont du répondre à des questions, à l'écrit concernant l'événement.
Ma fille m'a dit ''C'était super malaisant, j'avais peur'' en plus j'avais un examen aujourd'hui, je capotais.
Pensez-vous que les filles étaient à l'aise le lendemain? Pensez vous qu'une fille va dénoncer son enseignant devant un membre du personnel?
Écoutez j'suis sans mot devant cette situation 🤯
Ou sont les mesures pour protéger nos filles en 2024? 🤷🏼‍♀️
Comment acceptons que les hommes en position d'autorité s'adresse à nos filles?

Et j'oublie qu'en bas du courriel le directeur demandait qu'on ne parle pas publiquement de cet événement.
La réponse de la direction me lève le coeur. Des excuses peut-être? Une rencontre où l'école s'excuse et exprime son malaise auprès des filles. Non. À la place on justifie leur position.
Mais que dorénavant il y aura des femmes dans les sorties scolaires
Comment j'vous dirais ben ça. Découragée.
Pis pourtant cette école en est une excellente pour les jeunes. Plein de sports, de l'aide, des profs motivés, du personnel de soutien en or (salutations aux TES) Mais c'est la preuve que ça peut arriver n'importe où 🙌🏽

Bernard Drainville, député de Lévis à l'Assemblée nationale CSSMI Pascal Bérubé »


Les commentaires ont été nombreux sous sa publication, alors que certains internautes ont qualifié sa décision de partager cette histoire de « tempête dans un verre d'eau ».

Voici quelques exemples de commentaires:

image

image

image

image

Qu'en pensez-vous?

Source: Facebook Mère Ordinaire Par Bianca Longpré
SONDAGE
2 Fevrier   |   643 réponses
Une publication de Mère ordinaire concernant sa fille attire les critiques des internautes

Suivez-vous Mère ordinaire sur les réseaux sociaux?

Oui8413.1 %
Non55986.9 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub
pub
SUIVEZ NOUS
facebookinstagram
810 749 followers